Forum- Éveil de la Conscience Âmour
Bienvenue sur le forum
Éveil de la Conscience Âmour !

"Il n'y a pas de hasard,
il n'y a que des rendez-vous."
- Paul Eluard

* Vous êtes invités à vous inscrire Smile *

Merci de vous présenter à nous, à la suite suite de votre inscription, afin de mieux se connaître ou de se reconnaître. Nous vous demandons également de lire le règlement du forum dans la section annonces et mises à jour.

Au plaisir de vous lire
et de vous découvrir.

Starchild*Light, admin.

♥️♥️♥️


Amour, Lumière, Corps, Âme, Esprit, Conscience, Spiritualité, Ésotérisme
 
AccueilPublications du blogFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Dire en image
par Alcyan Lun 13 Nov - 3:12

» Le journal des bonnes nouvelles
par Alcyan Lun 30 Oct - 14:13

» La pensée du jour
par Alcyan Sam 28 Oct - 17:06

» Votre vision sur la prière ...
par Ceiba Ven 27 Oct - 12:15

» Les écritures sacrées
par Starchild*Light Jeu 26 Oct - 15:00

» Les animaux totems
par Starchild*Light Jeu 26 Oct - 14:15

» Nous Sommes Tous des Artistes
par Starchild*Light Mar 24 Oct - 19:32

» La géométrie sacrée
par Starchild*Light Mar 17 Oct - 23:41

» Ludovico Einaudi
par Ceiba Mer 11 Oct - 8:24

» La Confiance en Soi
par Ceiba Lun 9 Oct - 16:57

» Pour semer des fleurs dans le coeur ...
par Starchild*Light Dim 8 Oct - 16:43

» Les symboles que l'on rencontre en notre vie
par Starchild*Light Dim 8 Oct - 2:53

» Les Anges et les Êtres de Lumière
par Starchild*Light Ven 6 Oct - 15:33

» Dans le creux de l'oreille
par Alcyan Lun 2 Oct - 3:05

» Le Souffle: la Voix du Vent
par Starchild*Light Lun 2 Oct - 0:00

» Amour - Paix - Guérison
par Ceiba Dim 17 Sep - 6:47

» Pir-o-Murshid Hazrat Inayat Khan
par Starchild*Light Ven 15 Sep - 3:31

» Le Feu du Coeur
par Alcyan Mar 12 Sep - 5:08

» Violon... Violoncelle...
par Ceiba Lun 4 Sep - 13:20

» Papillons de la Terre, envolez-vous, légers, libres !
par Starchild*Light Lun 4 Sep - 1:02

La Lune

Partagez | 
 

 Les écritures sacrées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Starchild*Light
Admin
avatar

Date d'inscription : 24/01/2017
Messages : 170
Sexe : Féminin
Zodiaque : Capricorne
Age : 30
Localisation : Source Universelle
Humeur : ♥♥♥

MessageSujet: Les écritures sacrées   Jeu 26 Oct - 15:00



    


Citation :


Les écritures sacrées constituent un autre outil important offert comme aide à l'éveil. Elles participent à la fois de la géométrie par la forme des signes écrits, et du son par la prononciation vocale des signes. Il est difficile de savoir précisément où est la frontière entre une écriture sacrée et une écriture non-sacrée. On peut dire qu'une écriture est sacrée par la puissance opératoire de son action vibratoire sur l'éveil des corps subtils et de la conscience. Mais il existe un éventail de niveaux de cette puissance.

Même dans notre langage commun actuel, la répétition de certains mots comme amour ou Je suis ce que je suis peut avoir une influence énergétique bénéfique. Tout est dans le choix des mots, mais encore plus dans la représentation mentale qui lui est associée. Certains mots sont bénéfiques, d'autres non. Certaines langues anciennes ont une puissance sacrée beaucoup plus grande que les langues actuelles, car elles ont été conçues dans des temps favorables, en conjonction avec des plans supérieurs.

Les écritures actuelles sont pour la plupart alphabétiques. Cela signifie que les caractères employés sont des lettres qui correspondent à un son ou phonème. L'ensemble des lettres constitue un alphabet. Les écritures alphabétiques font partie des écritures phonétiques. Une autre catégorie d'écritures phonétiques englobe des écritures dont les signes représentent le son d'une syllabe. L'ensemble des signes d'une écriture syllabique constitue un syllabaire.

Considérons par exemple le mot visage. Il comprend 6 lettres en écriture alphabétique. On peut le décomposer en 3 syllabes, vi-sa-ge. Avec une écriture syllabique, 3 signes seraient suffisants pour l'écrire, chacun représentant le phonème d'une syllabe. Si, dans une écriture, les signes phonétiques des syllabes ou des lettres sont des petits dessins, on les nomme des phonogrammes.

Dans un autre type d'écriture plus ancien, on aurait représenté le mot visage par le dessin simplifié d'un visage. On a alors l'idéogramme du concept de visage ou de tête. Les idéogrammes ou idéographes sont des petits dessins figuratifs qui représentent des objets, sentiments, actions, idées abstraites ou des concepts. Phonogrammes et idéogrammes sont regroupés sous le terme de pictogrammes ou pictographes ou logogrammes.

Le plus ancien témoignage connu d’écriture est l'écriture pictographique gravée dans l'argile des tablettes sumériennes, en Mésopotamie, datées de 3300 avant notre ère. L'écriture pictographique de la Mésopotamie a d'abord été idéographique. Puis des phonogrammes syllabiques y ont été introduits. Même chose pour le chinois dans lequel ont été introduits des signes phonétiques. En Égypte, les hiéroglyphes (en grec gravures sacrées) comprennent des idéogrammes et des phonogrammes. Il en est de même de l'écriture maya.

Des alphabets se sont développés progressivement au Proche Orient où se côtoyaient de nombreuses langues. À partir de l'écriture égyptienne naissent les alphabets phénicien, puis paléo-hébraïque (ancien hébreu), araméen et hébreu. En Inde, le sanskrit n'a pas d'écriture attitrée. Les phonèmes peuvent être représentés par une multitude de signes. Ce sont les colons britanniques qui ont imposé l'écriture devanāgarī.

Les écritures seraient-elles donc passées progressivement d'un système pictographique qualifié de fruste et naïf à nos formes actuelles alphabétiques qui paraissent plus élaborées à nos yeux? C'est en tout cas l'interprétation faite par les historiens et archéologues. En posant les qualificatifs de naïf et d'immature à propos des écritures anciennes, les archéologues se conforment à la théorie impérieuse de l'évolution darwinienne qui énonce que nous ne pouvons aller que dans le sens du progrès par essais et ajustements successifs. Mais leur notion de progrès est bien subjective. Elle prend toujours le sens d'une plus grande efficacité opératoire.

Effectivement, il est probable que l'évolution de l'écriture ait été motivée par une pratique plus confortable, mais est-ce réellement un progrès si c'est au détriment d'autres aspects, par exemple son pouvoir vibratoire, à l'instar d'une géométrie sacrée? Ce soi-disant progrès n'est peut-être que le chemin expérimental d'une société à un moment donné de son histoire. Un véritable progrès, à mon avis, serait d'instaurer une plus grande sagesse et une communication plus claire avec les plans supérieurs.

Contredisant l'interprétation des archéologues, d'autres types d'écritures hautement élaborées ont été révélées à l'humanité dans un passé très ancien. Elles sont mentionnées dans les légendes et les textes sacrés sous le nom de parchemins sacrés, lettres de feu, etc. Elles ont été révélées à des instructeurs spirituels évolués en sagesse, chargés d'apporter de nouvelles impulsions à l'humanité. Ceux-ci les ont vus en vision soit à l'état de veille, soit en méditation, soit en rêve. Ce sont probablement de telles visions qui parfois ont été gravées dans la pierre. Y a-t-il eu dans un passé ancien ou récent, y a-t-il encore actuellement, des écritures sacrées pictographiques dont la fonction aurait été d'apporter une plus grande sagesse? Probablement oui si l'on se réfère aux textes anciens et aux légendes.

Ces indices, bien que fort précieux, seraient encore fragiles s'ils n'étaient pas corroborés par l'expérience contemporaine de nombreuses personnes qui ont eu le privilège d'être en présence de certains symboles sacrés en vision intérieure. J'en cite une seule à titre d'illustration. Dans son ouvrage Rencontres avec la splendeur, Maria Elia témoigne de ses rencontres en état de méditation avec les lettres hébraïques. Les lettres lui sont apparues pleinement lumineuses et ont communiqué avec elle, corroborant ce que décrit le Zohar. "Avant" le commencement des temps, écrit-elle, en un lieu qui n'en est pas un, au-delà de l'entendement humain, rien d'autre n'existait que la danse des grandes Lettres dans la lumière originelle, nées de la pensée du Père et de la Mère, par l'empreinte de leur Amour.


Source: http://www.spirit-science.fr/doc_humain/schemas_humanite.html

Images: 1) Système d'écriture phonétique sur l'une des tablettes
d'argile trouvées dans les fouilles de l'ancienne
cité d'Ebla en Syrie. Datation: 2500 av.JC. environ.

2) Système d'écriture logographique sur l'une des tablettes
trouvées dans les fouilles de l'ancienne cité d'Uruk en Irak.
Datation: 3300 av. JC. environ. Crédit: Musée du Louvre



♥️♥️♥️


________________________________________

Je Suis Âmour Je Suis Lumière

Revenir en haut Aller en bas
http://eveildelaconscienceamour.over-blog.com/
 
Les écritures sacrées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les écritures sacrées hindoues
» pourquoi certains rejettent les textes sacrés ?
» Solennité du Sacré-Coeur de Jésus et commentaire du jour "Réjouissez-vous avec moi,..."
» Chapelet pour préparer la fête du Sacré Coeur de Jésus
» Un Moment Sacré ! Le Seigneur, nous parle de differentes manières :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum- Éveil de la Conscience Âmour :: Sciences et lois de l'univers-
Sauter vers: